Culturel et sorties

Exposition Icônes américaines à Paris

For English version, scroll down ↓

Blanc Perso Blog déco Illustration exposition icônes américaines au Grand Palais à Paris 2015

Bonjour à tous,

envie d’une sortie ce week-end? Fan d’art pictural, d’artistes américains comme moi?

Si vous êtes sur Paris, ou en région parisienne, voici une idée pour vous: l’exposition Icônes américaines au Grand Palais. Derniers jours avant la fermeture de l’expo le 22 juin, donc c’est le moment ou jamais.

Blanc Perso Blog Déco : Photo Grand Palais     Blanc Perso Blog Déco : Photo Grand Palais     Blanc Perso Blog déco : photo  du Grand Palais

Que présente cette exposition?

  • Des oeuvres visibles en temps normal au San Francisco Museum of Modern Art – qui, subissant quelques travaux d’extension, les prête pour Icônes américaines– ainsi que de très belles pièces de la collection Fisher.
  • quelques travaux de quelques grands artistes américains du XXème siècle: Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Sol LeWitt, Alexander Calder pour ne citer que les plus connus du grand public.
  • Différentes problématiques qui se recoupent, parmi les artistes, les époques, les courants.
  • Beaucoup d’abstrait, un peu de figuratif, du pictural et de la sculpture.
  • Une scénographie simple: parquet et murs blancs principalement.

Minimalisme, « Less is more » : abstraction, géométrisation

Les artistes privilégient, non pas les matériaux traditionnels des beaux-arts, mais des objets, des matériaux industriels pour faire de l’art, et remettent par là-même en cause le statut de l’artiste.

L’utilisation de la géométrie est prépondérante: lignes, formes, volumes, bandes (Ellsworth Kelly), grilles sous différentes formes (Sol LeWitt), la forme associée au traitement de la couleur («le spectre» chez Ellsworth Kelly) et d’une manière générale une composition de l’oeuvre très étudiée.

La question du positionnement de l’oeuvre dans l’espace apparaît naturellement. Parfois les deux viennent à se confondre comme chez Sol LeWitt: les compostions géométriques sont tracées au crayon de couleur directement sur le mur et celui-ci est repeint à la fin de l’exposition. D’une autre façon, Donald Judd et Carl Andre traitent aussi cette question. Le premier avec des structures qui s’appuient sur la verticalité et l’horizontalité, les vides et pleins, l’illusion d’optique. Le second, dont nous pouvons découvrir de magnifiques sculptures, se sert de cuivre, de plomb, de zinc…

Dan Flavin, utilise des néons vendus dans le commerce comme matériau à potentiel artistique et la lumière qu’il produit ainsi que les ombres qui résultent de son positionnement.

Enfin, Brice Marden travaille la toile avec une technique utilisant la peinture à l’huile. Il reprend le concept de grilles qu’il travaille en épaisseur pour modifier la matière. En découle un enchevêtrement de traits: distincts et effacés qui floutent la distinction classique entre fond et forme et servent à représenter l’avant et l’après, le présent et le passé.

Expressionnisme abstrait américain

S’exprimer par l’oeuvre, utiliser la sensibilité, l’intensité émotionnelle.  Le « geste » de l’artiste garde toute son importance cette fois.

Une mise en scène aérienne de quelques « mobiles » d’Alexander Calder qui témoignent bien de ce qu’il a apporté aux courants sculpturaux de l’époque: le mouvement, et une utilisation des lois de la physique portant sur l’équilibre et la dynamique.

D’autres artistes sont exposés ici: pour Richard Diebenkorn des oeuvres abstraites uniquement, Philip Guston, Agnès Martin, Cy Twombly.

Pop art et hyperréalisme

Les artistes du popular art (ici Roy Lichtenstein et Andy Warhol pointent du doigt la consommation de masse, la publicité… Leur travail s’appuie notamment sur les images et leur traitement: détournement d’images (de célébrités, de comics…) à des fins artistiques, utilisation de la sérigraphie qui induit la duplication, contrairement à une conception de l’Art unique par essence.

L’hyperréalisme avec Chuck Close: l’artiste cherche à retranscrire la réalité d’une image avec de la peinture.

Quelques photos de ma visite (oeuvres, détails)

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ceux qui connaissent déjà les salles du Grand Palais, l’exposition est présentée au premier étage et n’est pas très longue à parcourir. On peut donc se faire une petite expo, déjeuner sur la sublimissime terrasse du restaurant Minipalais et profitez du reste de la journée pour flâner à Paris sous le soleil! Programme parfait pour un week-end de juin!

Photo de la terrasse du restaurant Minpalais à Paris
Terrasse du restaurant Minpalais à Paris (Source Minipalais)

Je vous laisse quelques liens utiles pour préparer votre visite: l’exposition avec horaires, tarifs, infos pratiques et réservation de billets, le restaurant Minipalais si ça vous tente.  Bonne visite et n’oubliez pas de nous faire part de vos impressions en commentaires!

Excellente fin de semaine à tous!

Alex

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

♦     ♦     ♦     ♦

Icônes américaines exhibition in Paris

Until June 22nd, French people can visit the Icônes américaines (« American Icons ») exhibition in Grand Palais in Paris. You can see personal photos of Grand Palais and of the exhibition up here ↑.

The Icônes américaines exhibition presents masterworks from the San Francisco Museum of Modern Art -which has been closed for extensions- and from the art collection assembled by Doris and Donald Fisher.

It features key works of painting and sculpture of fourteen of the most prominent American artists of the 20th century: Alexander Calder, Carl Andre, Richard Diebenkorn, Dan Flavin, Philip Guston, Donald Judd, Ellsworth Kelly, Sol LeWitt,  Brice Marden, Agnès Martin, Cy Twombly, Chuck Close, Roy Lichtenstein, Andy Warhol.

What is this exhibition about?

The  simple scenography  (wooden floors, white walls) highlights works of key figures associated with abstraction, Minimalism, Pop Art.

The presented works demonstrate a range of approaches to painterly abstraction, explorations of color and shape with geometric abstract art (the color spectrum, Ellsworth Kelly). Most of the presented artists use geometric shapes and grids to play with line, form, volume and space. They explore the spatial relationship between artwork and viewer,  the space art occupies in relation to its surrounding environment (Carl Andre, Sol LeWitt). Sol LeWitt for example creates a real interaction between the work of art and the space it inhabits: by making the wall on which the work hangs an element of the piece itself or by drawing with colored pencil, directly on the wall. Each installation being temporary as the wall is painted over after the exhibition ends.

The use of industrial hardware aligned Flavin with artists such as Judd and Andre, who are among the first to be described as Minimalists. He makes the use of color and light, transforming cheap overhead lighting into artistic medium.

Here you may see some pieces of Calder’s nonobjective art. He introduced movement to otherwise static sculptural compositions, and then experimented compositional problems, such as balance and dynamism, using the laws of physics.

Chuck Close’s colorful, mosaic-like exposed portraits show the visitors his masterful arrangements of hundreds of individual cells that compose representations of real photos.

Roy Lichtenstein and Andy Warhol are famous Popular art artists. The works (including screenprintings of course) you can see here are about the use of popular source material  to make pieces of art, to create modern art, such as comics’ and celebrities’ images,  imagery from advertisements and retail catalogues. They raise typical pop art questions about culture, consumption, identity.

Last thing I wanna share with you is a perfect place to have lunch in Paris in June: Minipalais restaurant is situated at the same place as the exhibition hall and when you’re seated, you only have to admire the Grand Palais’ wonderful architecture while tasting French cuisine! Have fun and a nice week-end!

Alex

Liked it? Share it!

Alex

Salut, moi c'est Alex.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire!